Un neurologue mis en examen pour violences sexuelles, la justice recherche d’autres victimes

BEST IMAGE

Ce sont les plaintes de plusieurs patientes qui ont alerté la justice. Un médecin neurologue du CHR d’Orléans (Loiret) a été mis en examen le 8 juillet 2022. Il est soupçonné d’agressions sexuelles sur des femmes venues le consulter, qui auraient eu lieu entre le début des années 2010 et l’année de son arrestation. Le praticien a ainsi été placé sous contrôle judiciaire et une enquête a été ouverte. Depuis, grâce à la première médiatisation de l’affaire, d’autres victimes ont été identifiées par les enquêteurs, indiquait le parquet d'Orléans dans un communiqué, lundi 2 janvier 2023. Mais ceux-ci craignent qu’il y en ait peut-être plus… Plus de six mois après le début de l’enquête, le parquet d'Orléans lance un appel relayé par la République du centre. Le but : identifier de potentielles autres victimes s’il y en a eu, ou des "témoins éventuels" des agressions, afin d’aider à faire avancer les investigations.

Depuis sa mise en examen pour "agressions sexuelles par personne abusant de l'autorité que lui confère sa fonction", le médecin est toujours placé sous contrôle judiciaire depuis le 8 juillet 2022. Il a interdiction de se "livrer à l'activité de neurologue sans la présence d'une tierce personne, d'entrer en relation avec les victimes" et a obligation "de se soumettre à un traitement de soins psychologiques", indique la République du Centre. Mais la justice pense pouvoir trouver d’autres témoins des agissements de ce neurologue. Ainsi, la procureure de la République Emmanuelle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite