Neuromythes : ces idées fausses sur le cerveau de l'enfant qui peuvent perturber ses apprentissages

On les appelle les "neuromythes". Il s'agit d'idées très répandues sur le développement du cerveau qui s'avèrent en réalité fausses. "Tout se joue avant 3 ans", "nous n'utilisons que 10% de notre cerveau", ces affirmations que l'on croit tirer des neurosciences viennent de malentendus, d'erreurs d'interprétation ou de citations hors contexte. "Pour pouvoir vulgariser, il faut connaître parfaitement les études. Or de nombreuses personnes s'autoproclament experts en neurosciences de l'éducation", explique Catherine L'Ecuyer, docteur en sciences de l'éducation et en psychologie et auteur de "Cultiver l'émerveillement" aux editions Eyrolles. "Parfois, des rectifications sont faites dans des revues scientifiques spécialisées mais elles ne sont pas portées à la connaissance du grand public". Or, on s'appuie souvent sur ces neuromythes pour justifier des pratiques éducatives qui développeraient mieux le cerveau de l'enfant. Catherine L'Ecuyer met en garde contre ces surstimulations, qui feraient perdre de vue l'essentiel, à savoir la nécessité pour l'enfant de découvrir le monde par lui-même et à son rythme. Mise au point.

Tout se joue avant 3 ans

C'est quoi ? Avant 3 ans, les acquisitions de l'enfant sont extraordinaires. Selon cette croyance, il y aurait donc une fenêtre d'opportunité pour l'apprentissage dans cette tranche d'âge, qui ne se revient plus ensuite. Introduire au plus tôt une ou plusieurs langues étrangères, avancer la lecture ou l'écriture, le plus tôt serait le mieux.

Pourquoi c'est une fausse croyance ? "Les neurosciences ont montré qu'il existait une prolifération de neurones et de connexions entre eux avant 3 ans", explique la spécialiste. "On pensait que c'était lié à l'apprentissage, mais les études ont montré que ce n'était pas le cas. Cette prolifération se produit naturellement." Bonne nouvelle, la plasticité cérébrale est un phénomène qui se manifeste tout au long de la vie. En revanche, il y a bien quelque chose d'essentiel qui se joue avant 3 ans.

(...) Cliquez ici pour voir la suite