Neuropathie périphérique : causes, symptômes et traitements efficaces

La neuropathie périphérique peut avoir de nombreuses causes. Parmi elles, des lésions traumatiques, des infections, des problèmes métaboliques, neurotoxiques, génétiques, et souvent, un diabète mal régulé. La variété des causes et des symptômes conduit parfois à un retard dans la pose du diagnostic et donc dans une prise en charge efficace de la pathologie.

Dans le système nerveux, on distingue le système nerveux central du système nerveux périphérique. Le système nerveux central englobe la moelle épinière et l’encéphale, tandis que le système nerveux périphérique concerne les nerfs localisés en dehors de la moelle épinière et de l’encéphale. Autrement dit, le système nerveux périphérique concerne à la fois les nerfs crâniens, les nerfs spinaux et les milliards de cellules nerveuses présentes dans le corps. On appelle neuropathie périphérique la lésion ou le dysfonctionnement d’un ou de plusieurs nerfs périphériques. Quand un seul nerf est affecté, on parle de mononévrite. Quand plusieurs nerfs sont atteints, on évoque une polyneuropathie ou polynévrite. Les causes sont très variées, de même que les symptômes, ce qui rend parfois la pose du diagnostic difficile. Cette pathologie est cependant loin d’être rare. Selon la revue Pain, dans son article intitulé « Neuropathic pain in the general population: A systematic review of epidemiological studies », la neuropathie toucherait 7 à 10 % de la population.

Les symptômes de la neuropathie périphérique forment un tableau varié en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles