New-York : deux employés d'une morgue accusés d’avoir volé les cartes bancaires de défunts

·1 min de lecture
C’est le FBI qui a découvert le poteau rose en remarquant dans un premier temps des débits suspects de personnes décédées. Willie Garcon, 50 ans, technicien d’autopsie, est accusé d’avoir dépensé plus de 6500 $ avec au moins quatre cartes. Des achats divers dont un climatiseur et un aller-retour en Floride.

Deux employés d'une morgue new-yorkaise ont été arrêtés par le FBI pour avoir volé des cartes bancaires de cadavres. Plus de 20 000 dollars auraient été subtilisés pendant plusieurs années.

Dépouiller les morts n’arrivent pas que sur des champs de bataille. Dans une morgue new-yorkaise, deux ex-employés de 50 et 66 ans ont subtilisé et utilisé les cartes de crédit d’au moins une quinzaine d’individus selon l'agence AP.

C’est le FBI qui a découvert le pot aux roses en remarquant dans un premier temps des débits suspects de personnes décédées. Willie Garcon, 50 ans, technicien d’autopsie, est accusé d’avoir dépensé plus de 6 500 $ (environ 4 565€) avec au moins quatre cartes. Des achats divers dont un climatiseur et un aller-retour en Floride.

Les prévenus risquent dix ans de prison

Charles McFadgen, 66 ans, aurait quant à lui dépensé, avec une dizaine de cartes de crédit, plus de 13 500 $ (environ 11 350€) en petits achats dont des timbres et des commandes au McDonald's. Il aurait reçu de la part d’un ou plusieurs anciens collègues cinq cartes après son départ en retraite.

Les deux hommes risquent dix ans de prison et la peine risque d’être exemplaire si l’on en juge le communiqué du département de la Justice qui a rappelé que “les employés du gouvernement, quel que soit leur poste, sont censés servir leurs concitoyens, et non les voler. Le comportement présumé de ces deux anciens employés du bureau du médecin légiste a privé les familles de la dignité qu'elles s'attendaient à voir accordée aux membres de leur famille décédés, et a enfreint la loi fédérale.”

Ce contenu peut également vous intéresser :