La nièce de Mike Brant se confie sur la mort du chanteur : "Il avait raison d’être paranoïaque"

·1 min de lecture

Près de 46 ans après la mort de Mike Brant, le mystère continue de planer autour de sa disparition. Yona Brant, la nièce du célèbre chanteur israélien, était invitée dans C à Vous sur France 5 mercredi 10 mars 2021, à l'occasion de la diffusion du documentaire Mike Brant, l'étoile filante. Ce film réalisé par François Chaumont sera diffusé vendredi 12 mars 2021 sur France 3 à 21h05. Dans le talk-show, Yona Brant est revenue sur cette période sombre qui a précédé le décès de son oncle.

En 1973, Mike Brant s'en va en Israël pour soutenir les soldats de son pays pendant la guerre de Kippour. Un voyage qui l'a particulièrement chamboulé puisqu'à son retour en France, il craint d'être victime d'un attentat antisémite. Le 22 novembre 1974, il fait une tentative de suicide en sautant du cinquième étage de l'hôtel de la Paix à Genève. Dans une interview accordée à RTL, il se confie sur ce geste : "C'était une connerie. (...) C'est la dernière fois." Le 25 avril 1975, Mike Brant est retrouvé mort, à l'âge de 28 ans, après une chute depuis le sixième étage d'un immeuble du 16e arrondissement de Paris. Dans C à Vous, Yona Brant a tenté d'expliquer les peurs de l'artiste : "On parle souvent de la paranoïa de Mike et de cette psychose. Mais moi je pense que ce n'est pas une paranoïa anodine : il avait raison d’être paranoïaque", a-t-elle souligné avant de préciser : "On parle de la guerre de Kippour, mais il y avait aussi eu les attentats de Munich, beaucoup d’actes antisémites et autres… (...) (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite