Mort de Nicolas Ker : le rockeur et proche d'Arielle Dombasle est décédé à l'âge de 50 ans

·1 min de lecture

Le 10 mars 2021, Arielle Dombasle publiait une sympathique vidéo d'elle sur son compte Instagram. La comédienne et chanteuse plongeait dans sa piscine au son du Chant des sirènes, l'un de ses morceaux composés avec Nicolas Ker. Malheureusement, cette collaboration qui durait depuis plusieurs années a pris fin d'une triste manière : lundi 17 mai 2021, le journaliste musique du Parisien Eric Bureau a annoncé sur Twitter la disparition de Nicolas Ker à l'âge de 50 ans, sans que les conditions de sa mort ne soient pour le moment dévoilées. "Le rock français perd une de ses figures. Nicolas Ker était un K. Il était né en 1970 à Phnom Penh. Il était chanteur, compositeur, parolier, interprète et surtout poète" a-t-il écrit au sujet du leader du groupe de rock Poni Hoax.

Ces dernières années, Nicolas Ker s'était consacré pleinement à son amitié forte et à sa collaboration artistique avec Arielle Dombasle. Celle qui partage sa vie avec Bernard-Henri Lévy n'a d'ailleurs pas tardé à réagir à la disparition de son ami dans un communiqué transmis à l'AFP : "Nicolas était le dernier des rockeurs à la voix d’or. Chanteur et compositeur du groupe Poni Hoax, il avait écrit mes deux derniers albums, écrit et joué dans mon dernier film 'Alien Cristal Palace'. ll venait de finir la musique du prochain film de Bernard-Henri Lévy, 'Une autre idée du monde'. Il était la figure même du rockeur au coeur déchiré du poète incandescent… Il avait une grâce dionysiaque. Un être rare, fin et beau. Nous le pleurons" (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles