• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Nicolas Sarkozy : cette habitude quotidienne avec Carla Bruni à laquelle il ne peut déroger

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Carla Bruni et Nicolas Sarkozy se sont rencontrés lors d'un dîner organisé chez Jacques Séguéla, en novembre 2007. A l'époque, il est président de la République, et elle est chanteuse. S'il sort à peine de son divorce avec Cécilia Attias, tout va très vite entre eux. Quelques semaines après leur rencontre, ils se fiancent avant de se marier en février 2008. Depuis, Carla Bruni et Nicolas Sarkozy sont devenus les parents d'une petite Giulia née en octobre 2011. Ils sont tout simplement inséparables.

Si leur couple ne semble pas souffrir des années qui passent, c'est notamment parce qu'ils ont des caractères très similaires. "J'aime la reconnaissance. J'en retire une satisfaction profonde. J'aime être reconnue et j'en ai besoin. Être connue, ça ne me gêne pas du tout, au contraire, j'adore ça. C'est un trait commun que je partage avec mon mari. Nous sommes des mendiants de reconnaissance. J'ai l'impression que lui et moi avons le même narcissisme", a décrit Carla Bruni dans les colonnes du magazine Egoïste, dont elle fait la Une du numéro paru le 27 septembre 2021.

Invité de l'émission Punchlines sur CNews, mardi 28 septembre 2021, Nicolas Sarkozy a confirmé entretenir une relation fusionnelle avec son épouse. Plus de dix ans après leur rencontre, les tourtereaux ont développé des habitudes qui les rendent heureux. Une routine loin d'être ennuyeuse qui leur permet de se retrouver. "On ne peut pas passer un soir sans voir un film ou un épisode d’une série. La culture, l’art, ça (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles