Nicolas Sarkozy : sa pique cynique sur Emmanuel Macron et l’élection de 2022

·1 min de lecture

L’élection présidentielle de 2022 approche à grands pas. Si aucun candidat ne s’est encore officiellement déclaré, les spéculations vont bon train. Certains imaginent Edouard Philippe prendre le pouvoir, d’autres attendent avec impatience le retour de François Hollande, tandis que d’autres encore espèrent que Nicolas Sarkozy changera d’avis. Dans les colonnes du Figaro, au lendemain de sa condamnation à de la prison ferme dans le cadre du procès des écoutes, le mari de Carla Bruni avait en effet assuré qu’il ne se présenterait pas au prochain scrutin. Mais chez Les Républicains, plusieurs élus craignent qu’il ne choisisse de soutenir Emmanuel Macron. Il faut dire que depuis 2017, Nicolas Sarkozy s’est montré particulièrement proche du chef de l’Etat. Et à l’approche des nouvelles élections, l’actuel locataire de l’Elysée tenterait de composer une alliance entre La République En Marche et le parti de droite, par le biais de son prédécesseur.

Vendredi 12 mars 2021, un déjeuner organisé entre Nicolas Sarkozy, François Baroin et Christian Jacob a fait jaser du côté LR. Certains élus redoutent que l’ancien Président “fasse un deal pour aider Emmanuel Macron à sa réélection en imposant en échange un Premier ministre, en l’occurrence François Baroin”, comme l’a révélé Le Figaro. Car pour le moment, la droite n’a pas encore désigné son représentant pour 2022. “Si on a un candidat capable de bousculer le match, je ne vois pas comment Sarkozy pourrait ne pas soutenir sa famille politique”, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite