Nicole Kidman : ses confidences bouleversantes sur sa dépression après son divorce avec Tom Cruise

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lors d’une interview pour « This Cultural Life », diffusée sur BBC Radio 4, Nicole Kidman s’est livrée sur la dépression dont elle a souffert après sa séparation avec Tom Cruise en 2001.

Après onze ans de mariage, le couple formé de Nicole Kidman et Tom Cruise s’est séparé en 2001. Un divorce extrêmement difficile à vivre pour l’actrice la plongeant dans une profonde dépression. L’année suivante, elle incarne l’écrivaine féministe anglais, Virginia Woolf, atteinte de troubles de la santé mentale, dans le film « The Hours ». Un rôle dans lequel Nicole Kidman s’est abandonné durant cette sombre période. Son interprétation était d’ailleurs si réaliste qu’elle a remporté l’Oscar de la meilleure actrice.

« Je me sentais hors de mon propre corps »

Dans une interview pour « This Cultural Life », dont l’intégralité sera dévoilée le 1er janvier prochain sur BBC Radio 4, l’actrice est revenue, en toute sincérité, sur ce moment de sa vie. « Je me sentais hors de mon propre corps », se confie Nicole Kidman. L’actrice a également indiqué qu’elle avait voulu jouer une scène de suicide par la noyade, sans doublure. Avant d’entrer dans l’eau, elle a précisé avoir placé des pierres dans sa poche. « Je ne sais pas si j’ai déjà pensé au danger, je pense que j’étais vraiment en elle », a expliqué la comédienne. Même si cette expérience a pu lui permettre de faire le point sur sa vie et pouvoir avancer, Nicole Kidman a admis qu’elle avait été une véritable éponge face aux pensées suicidaires de Virginia Woolf.

En septembre dernier, l’actrice de 54 ans avait évoqué la surexposition de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles