Nicoletta : comment elle a aidé Véronique Sanson à quitter Michel Berger

·2 min de lecture

Les tubes de Nicoletta sont nombreux et ont traversé les décennies, faisant d'elle une des chanteuses françaises les plus populaires. Présente dans le paysage musical depuis de longues années, Nicole Grisoni de son vrai nom, 76 ans, a donc de sacrés souvenirs à partager. C'est ce qu'elle fait dans son livre Soul sister, publié aux Éditions du Cherche Midi. Celle dont la voix a fait chavirer les plus grands musiciens revient sur sa longue carrière, les rencontres qu'elle a pu faire mais aussi les relations qu'elle entretient avec les autres stars de sa génération. Ainsi, interrogée le samedi 20 février 2021 par nos confrères du Figaro, l'interprète de Mamy Blue en a dit plus sur son amitié avec d'autres chanteuses. "Sylvie (Vartan) et Sheila sont comme moi, nous n'avons jamais baissé les bras", a-t-elle affirmé. "J'ai fait découvrir à Sylvie le gospel à Harlem et elle a fait venir les choristes pour ses premières parties". Mais au détour de cet échange, elle a aussi révélé le rôle qu'elle avait joué lors de la rupture d'un des couples les plus emblématiques de la chanson française : "Véronique Sanson, c'est moi qui a financé sa "fuite en Égypte" quand elle a quitté Michel Berger pour rejoindre Stephen Stills aux États-Unis". Une aide généreuse, qui est à l'origine d'une belle complicité entre les deux femmes : "Après ça, nous sommes devenues amies à vie".

Mais les souvenirs ne sont pas les seules choses qui intéressent Nicoletta. La star a aussi évoqué dans cette interview des sujets d'actualité comme le mouvement #MeToo et en a profité pour faire des reproches à une chanteuse de la nouvelle génération qui fait beaucoup parler d'elle pour ses prises de position, souvent controversées. "La petite Camélia Jordana chante très bien, mais je suis choquée par ses propos", a déclaré Nicoletta. "Avec son talent, elle devrait réfléchir un peu et dire merci à la République française". Ses propos polémiques sur Catherine Deneuve et Brigitte Bardot n'ont guère réjoui la chanteuse (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite