Nicoletta : ces grands moments d’angoisse qui l'ont bouleversée pendant le confinement

·1 min de lecture

Elle prépare son grand retour sur scène et dans les bacs. Nicoletta, 77 ans, veut mettre derrière elle la longue période de disette liée à la Covid-19. "Enfin, je reprends la scène…", s'exclame la célèbre artiste au micro du Club de l'été sur Europe 1, mercredi 21 juillet 2021. L'interprète de Il est mort le soleil ne supportait plus d'être éloignée de son métier qu'elle chérit depuis les années 60. "Parce que vous savez, c'est une punition de passer plus d'un an et demi sans pouvoir attraper son micro, être avec son équipe, parce qu'une équipe c'est une famille pour une chanteuse" confie l'épouse de Jean-Christophe Molinier. Et d'ajouter : "Et le public m'a tellement manqué. C'est vraiment bateau ce que je dis, mais c'est vrai. Et surtout l'angoisse ! Tu te dis : 'Bon, est-ce que ça va fonctionner encore ? Est-ce que je me souviens de toutes les paroles…'"

La présentatrice du Club de l'été, Anissa Haddadi, était désireuse d'en savoir davantage sur les angoisses énoncées par la musicienne. Avec un franc sourire, Nicoletta est revenue sur ses plus grandes appréhensions depuis le début de la crise sanitaire. "J'ai fait des cauchemars où ma robe était déchirée, on voyait toutes mes fesses… J'ai fait des trucs… C'était à moi de chanter mais je pouvais plus, ma voix était coincée. Ça m'a rendu vraiment une vie de cauchemars" concède-t-elle avec humour.

Heureusement, la native de Thonon-les-Bains peut mettre de côté ces cauchemars chimériques. Nicoletta a pu retrouver son micro en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles