Niels Arestrup, papa à 72 ans d'enfants en bas âge : "C'est difficile d'être disponible"

·1 min de lecture

Devenir père une nouvelle fois après soixante ans ? Et pourquoi pas ! À l'image de nombreux acteurs comme Jean-Paul Belmondo, qui a accueilli sa petite Stella à l'âge de soixante-dix ans, ou encore Jean Reno, papa de six enfants dont Ciélo et Dean nés en 2009 et 2011, Niels Arestrup est lui-aussi devenu père très récemment et ce, à l'âge de soixante-douze ans. Mercredi 2 juin 2021, à l'occasion de la sortie de Villa Caprice, sorti en salles le même jour, l'acteur révélé dans les films De battre mon cœur s'est arrêté ou encore Le Prophète s'est confié dans les colonnes du Parisien sur son rapport à la paternité. Et le comédien ne l'a pas caché... c'est difficile !

Dans le film Villa Caprice, dans lequel il partage l'affiche avec Patrick Bruel, l'acteur césarisé à trois reprises incarne un grand avocat. Un personnage avec lequel il partage beaucoup de convictions mais aussi un certain dilemme entre vie professionnelle et vie privée. "Il a ce complexe courant du pouvoir et de la solitude, de la difficulté d’avoir une vie personnelle lorsqu’on a du pouvoir et une existence publique. Il n’y a qu’à ce se référer à nos illustres présidents de la République", a confié Niels Arestrup au Parisien. À ce sujet, l'acteur a fait un parallèle avec sa vie de papa d'enfants en bas âge qui lui donne beaucoup de travail au quotidien...

"Même moi, je suis très soucieux de garder pour moi une vie privée, simple, compatible avec ma vie publique et professionnelle... C'est compliqué, j’ai des enfants (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles