Nikola Karabatic, star du handball français, va prendre sa retraite à la fin de la saison

Nikola Karabatic avec le maillot de l’équipe de France. Le handballeur va prendre sa retraite à la fin de la saison 2023-2024.
Nikola Karabatic avec le maillot de l’équipe de France. Le handballeur va prendre sa retraite à la fin de la saison 2023-2024.

HANDBALL - Une page se tourne dans le handball français. La star de l’équipe de France Nikola Karabatic prendra sa retraite de joueur à l’issue de la saison 2023-2024, a annoncé ce vendredi 25 août le joueur du PSG handball qui a prolongé cet hiver avec le club de la capitale, avec les JO de Paris-2024 à l’horizon.

« Cette saison sera ma dernière (...) J’entame ma 22e et dernière année professionnelle, sous les couleurs du Paris Saint-Germain », écrit le triple champion olympique, âgé de 39 ans, dans une lettre diffusée sur le site du club.

« Durant toutes ces années, j’ai donné mon cœur et mon âme à ce sport que j’aime tant et que je respecte plus que tout. J’ai engagé mon esprit et mon corps dans cette discipline si exigeante mentalement et physiquement », poursuit celui qui joue en équipe de France avec son frère Luka.

Palmarès hors normes

Le N.44 du Paris Saint-Germain est le joueur de handball le mieux médaillé de l’histoire aux JO avec ses compères des « Experts » Luc Abalo et Michaël Guigou : ils sont tous les trois triples champions olympiques (2008, 2012 et 2021) et médaillé d’argent à Rio (2016)

Mais à la différence des deux autres, Nikola Karabatic entretient l’espoir, aux Jeux olympiques de Paris-2024, d’enrichir encore, à 40 ans passés alors, un palmarès hors normes.

Un CV en bleu comptant aussi quatre sacres mondiaux, trois européens... Cette neuvième saison avec le PSG est aussi l’ultime chance de porter le club de la capitale vers un premier sacre en Ligue des champions, l’objectif lors de son arrivée à Paris en 2015.

Une « ultime saison » avec les JO à la clé

Nikola Karabatic dit entamer « cette ultime saison sur les parquets avec joie. Joie car je vais pouvoir savourer une dernière fois les ambiances uniques des salles françaises et européennes, jouer et me battre aux côtés de mes coéquipiers pour conquérir encore des titres avant de refermer avec fierté le livre de ma carrière ».

Également interview dans l’Equipe, il explique avoir « vécu tout ce qu’(il) voulai(t) ». « J’ai atteint et dépassé tous mes rêves les plus fous. J’ai envie de vivre ce challenge à fond et de passer à autre chose car, sur ces dernières années, j’ai commencé à réfléchir et à voir la vie différemment. J’ai envie de boucler cette histoire et de me projeter dans ma vie d’après », explique-t-il.

S’il espère pouvoir être sélectionné pour les Jeux olympiques, il reconnaît que sa carrière pourrait s’achever dès la fin de la saison avec le PSG. Dans sa lettre, le papa de deux jeunes enfants gravement blessé au genou peu avant les JO de Tokyo promet en tout cas de se donner « à 200 % » d’ici là, car « il faudra au moins ça pour vous remercier ».

À voir également sur Le HuffPost :

Espagne : Luis Rubiales refuse de démissionner après le baiser forcé à Jenni Hermoso

Mort de Bray Wyatt catcheur américain, à l’âge de 36 ans, après des complications liées au Covid