Nitrites et charcuterie : un rapport confirme le risque de cancer du côlon

E249 (nitrite de potassium), E250 (nitrite de sodium), E251 (nitrate de sodium) et E252 (nitrate de potassium) sont des additifs alimentaires qui appartiennent à la famille des nitrites. Présents dans environ 12 000 produits vendus en France (et, en particulier, dans certains jambons industriels), ils sont vivement contestés : l'ONG Foodwatch, l'application Yuka et la Ligue contre le cancer dénoncent leur impact cancérogène depuis novembre 2019.

Et un nouveau rapport de l'Anses – qui sera dévoilé ce mardi 12 juillet – s'apprête à mettre en évidence "les risques liés à la consommation de nitrites, les conservateurs qui donnent sa couleur rose au jambon", indique le Journal du Dimanche, qui a dévoilé l'information dans son édition de ce 10 juillet. Dans une synthèse que s'est procurée le journal, l'Anses reconnaît l'existence d'un risque et "préconise de réduire l'exposition de la population par des mesures volontaristes en limitant l'exposition par voie alimentaire" dans un objectif de "sécurité sanitaire".

En 2018, l'OMS avait déjà estimé que près de 4 000 cas de cancers du côlon étaient attribuables à la consommation de charcuterie en France. Et si le lien n'avait encore jamais été avéré, "de nouvelles études épidémiologiques montrent qu'ils augmentent le risque de cancer, indique le JDD. Ils ne sont pas dangereux en eux-mêmes ; la toxicité vient de leur association avec d'autres composés de la charcuterie et des substances qui se forment (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Accro au sel dans vos plats ? Vous pourriez perdre des années de vie, selon une étude
9 salades de riz d'été saines et gourmandes
Manger moins de sucre : 12 conseils pour y arriver
Vitamine D : un homme prend 400 fois la dose recommandée et termine à l'hôpital
Cholestérol : après la pomme, découvrez l'autre fruit qui le fait baisser

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles