"Noémie est restée" : Guillaume le Limousin fait des révélations sur le séjour de Noémie hors caméra

M6 - ADP

Comme chaque année, L’amour est dans le pré met en lumière des personnages souvent uniques et pour le moins attachants. C’est le cas de Guillaume du Limousin, éleveur de vaches allaitantes et de volailles Label Rouge en Nouvelle-Aquitaine. Cet ancien facteur, considéré par beaucoup comme le "gentil nounours" de cette 17e saison semble particulièrement passionné par son travail. Victime d'une thrombophlébite cérébrale à cause de laquelle le jeune homme a été plongé dans le coma à l’âge de 15 ans, c’est avec envie qu’il mord désormais la vie à pleines dents. Le passionné de moto et de rugby âgé de 29 ans souhaitait donc, en s’inscrivant à la célèbre émission de dating de M6, trouver l’amour pour la première fois. Et face à lui, deux prétendantes se sont présentées, Margot et Noémie. Et c’est la seconde qui a rapidement conquis le jeune agriculteur. Auprès de Télé-Loisirs le mardi 1er novembre 2022, l’éleveur s’est livré sans filtre sur ses ressentis. Celui qui a selon lui gardé trop longtemps l’étiquette du "bon copain" a initialement eu du mal à se lâcher, lui qui n’a pas l’habitude de gérer ce genre de contexte.

"J'étais à 10.000 lieues de tout ça. Pour moi, il faut parler, ça ne se fait pas en deux jours. J’ai ramassé plus de coups de pelle que de coups de foudre. Donc il faut y aller doucement. Et Noémie ne m'a pas lâché. Elle sait que je suis très novice en amour, qu'il y a plein de codes que je ne connais pas", explique-t-il dans un premier temps, sur la retenue. Avant d’être (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite