Noël 2021 : pourquoi vous devriez acheter vos cadeaux dès maintenant

·1 min de lecture

Une rupture de stock pourrait-elle entacher les fêtes de fin d'année ? C'est en tout cas ce que craignent les professionnels du jouet. Alors que les enfants rêves déjà à leur liste, bon nombre d'enseignes se trouvent en effet en mauvaise posture. Et pour cause, les livraisons de marchandises sont retardées, faute de transports et de matières premières disponibles. La raison de cette paralysie du commerce : la crise sanitaire liée au Covid 19 qui crée de gros retards dans l'approvisionnement. En Asie, l’épidémie ralentit toujours l’activité des fabricants. "Un conteneur de 40 pieds pour rapporter la marchandise de Chine, qui nous coûtait avant le Covid 3.000 dollars (2.555 euros, ndlr), vaut désormais aux alentours de 19.000 dollars", explique ainsi Julien Vahanian, directeur de l’entreprise Wilson Jeux, au média Le Monde le 27 septembre 2021. Produits manquants, délais allongés, prix des matières premières en hausse, usines fermées, transports saturés... Résultat : le prix des jouets des jouets pourraient exploser sous le sapin. Alors, faut-il déjà faire ses courses ?

Les jouets seront donc plus rares, mais aussi plus chers pour certaines marques. "On ne peut pas augmenter indéfiniment les prix, les consommateurs ne vont plus suivre, explique Eric Desruelle, le président de l’entreprise familiale française Jemini, au média Le Monde. De leur côté, à quelques jours de la publication des catalogues, certaines enseignes se préparent à aux ruptures de stocks. « Selon nos projections, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles