Noël : les Français prêts au shopping malgré l'inflation

Halfpoint / iStock

Certains fruits, les œufs ou encore le foie gras et bien sûr, les cadeaux en tout genre ne dérogent pas à l’inflation. Cette année, Noël va coûter plus cher. Mais les Français ne comptent pas pour autant se priver. La règle d'or : profiter de ce moment en famille.

Noël approche à grands pas. Si certains ont déjà commencé les préparatifs, d’autres attendent le dernier moment pour remplir la hotte du père Noël. Mais à la différence des années précédentes, les célébrations de cette année vont se dérouler en période d’inflation. On pourrait s’attendre à une baisse du budget des foyers pour les fêtes de fin d’année, pourtant une étude de NielsenIQ démontre le contraire. En effet, 64 % des Français ont prévu le même budget que celui de l’année 2021 et 11 % ont prévu de l’augmenter. Une majorité de la population compte donc effectuer les mêmes dépenses que l’année précédente même avec l’inflation. À l’inverse, 26 % des ménages vont réduire leur budget de Noël.

Les fêtes de fin d’année ne sont pas vraiment une bonne chose pour les portefeuilles. Il faut parfois savoir prioriser les achats. Mais Noël est une fête qui célèbre le partage dans un moment convivial. Il n’est donc pas étonnant de voir les ménages privilégier certaines dépenses. La même étude démontre que 46 % du budget des Français qui célèbre cette fête ira pour l’achat des cadeaux et 30 % pour l’achat de la nourriture. Vient ensuite le budget des sorties de Noël (19 %) et à égalité celui réservé aux transports et aux festivités (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite