"NoFap" : que risquez-vous à arrêter de vous masturber ?

Depuis une dizaine d’années, le mouvement NoFap se répand. L’idée : combattre l’addiction au porno et à la masturbation en arrêtant complètement de s’adonner au plaisir solitaire. Alors que de nombreux hommes se donnent pour objectif de ne pas éjaculer pendant un mois entier lors du "No Nut November", popularisé dès 2017 sur le réseau social Reddit, la tendance va encore plus loin. Avec le "No Fap", c’est toute l’année que la masturbation est à proscrire, même si les relations sexuelles avec éjaculation sont "acceptables". Mais si l’on en croit une étude publiée dans la revue Sexualities le 22 février dernier, arrêter totalement de se masturber causerait en réalité un sentiment de détresse intense chez certains hommes. Cela aurait aussi des effets sur leur libido et leur corps lui-même.

Comme l’a documenté Usbek & Rica, le challenge du "No Nut November", et donc par extension celui du "NoFap", popularisé dans un subreddit qui fait beaucoup parler de lui, se fonde sur des idées masculinistes. Dans l’esprit de ceux qui s’adonnent à ce challenge réside l’idée, a priori infondée, que la rétention de sperme permettrait de produire plus de testostérone. Et donc, d’être un "vrai bonhomme". Sur les réseaux sociaux, les adeptes de ce concept se racontent leurs galères et leurs réussites entre deux propos sexistes, antisémites, racistes ou encore anti-LGBTQ. Une caractéristique remarquée également par les auteur·ices de l’étude américaine récemment publiée.

Mais cette vision toxique et masculiniste (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vous avez le moral à zéro après un rapport sexuel ? Il pourrait s'agir d'une "dysphorie post-coïtale"
OnlyFans pourrait être le coup de pouce dont votre vie sexuelle a besoin, d’après une étude
Combien de fois doit-on éjaculer par mois pour rester en bonne santé ? La science a la réponse
J'ai regardé un porno avec ma boss (et j'ai eu envie de mourir)
Voici les conseils d’une neuroscientifique pour mieux se masturber