Noix de coco, homard, ananas : nos conseils pour couper ces aliments difficiles ?

Notre technique pour couper une noix de coco facilement

La noix de coco est un fruit dont la coque est très dure. C'est pourquoi elle est difficile à couper. Pour commencer, choisissez une noix de coco fraîche. Secouez-la en la prenant entre vos mains : vous devez entendre le bruit de l'eau à l'intérieur du fruit. De plus, la noix de coco doit être assez lourde, car cela signifie qu'elle contient beaucoup d'eau. Or, plus une noix de coco contient de l'eau, plus elle est bonne. Assurez-vous pour finir que la noix de coco ne comporte pas de fissure ni de traces de moisissure autour de sa base.

Pour ouvrir une noix de coco de manière efficace, la technique du marteau est la plus évidente. Placez le coup de marteau entre les deux yeux du fruit, qui correspondent aux lobes situés au-dessus du fruit pour faciliter l'ouverture. Il vous est également possible d'utiliser un couteau pour ouvrir une noix de coco. Tenez la noix de coco dans une main, et tapez sur toute la circonférence du fruit avec le dos du couteau. Cette astuce vous permettra d'obtenir une ouverture nette et précise. Enfin, certaines astuces peuvent vous aider à ouvrir une noix de coco. Vous pouvez en effet placer la noix de coco au réfrigérateur pendant un quart d'heure, afin que la chair du fruit se détache plus facilement de la coque. De même, vous pouvez placer la noix de coco au four, car l'effet de la chaleur va aider la chair à se détacher après ouverture.

En spirale, en rondelles, en quinconce : comment couper un ananas ?

L'ananas est un fruit délicat à découper. Celui-ci peut se couper en suivant différentes techniques. Commencez par sélectionner un ananas bien mûr, puis munissez-vous d'une planche à découper et d'un couteau à dents. Pour une découpe traditionnelle, coupez d'abord les deux extrémités de l'ananas, puis découpez le fruit en quartiers dans le sens de la longueur. Retirez la partie centrale qui est dure. Ôtez l'écorce pour finir en utilisant un couteau bien aiguisé et en le faisant glisser au

(...) Cliquez ici pour voir la suite