Le nombre de chômeurs a diminué de 16,5 % en un an, estime Pôle emploi

Le nombre de demandeurs d'emploi a continué de baisser fortement au premier trimestre 2022, malgré les incertitudes économiques.

La baisse du nombre de chômeurs s'est poursuivie ces trois derniers mois. 170 000 personnes en moins sont inscrites en catégorie A à Pôle emploi, comme si le marché du travail restait jusque-là insensible aux répercussions de la guerre en Ukraine.

Après déjà un recul de 5,7% au dernier trimestre, le nombre de chômeurs (catégorie A, sans activité) a enregistré en France une nouvelle baisse de 5% au premier trimestre, selon les chiffres publiés jeudi par le ministère du Travail.

Sur un an, la baisse est de 15,7%, soit 600.000 chômeurs en moins. En métropole, le niveau est repassé sous la barre symbolique des trois millions, une première depuis dix ans.

En incluant l'activité réduite (catégories B et C de Pôle emploi), la baisse est plus faible mais reste significative : -2,7% sur le trimestre et -8,2% sur un an à 5,533 millions.

Ces chiffres viennent confirmer les prévisions de Pôle emploi, publiées début avril. L’organisme annonçait s’attendre à « un niveau record » d'embauches en 2022. Il ne constatait alors pas d'impact de la guerre sur le niveau d'offres déposées.

« Le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité continue de baisser fortement au premier trimestre. Notre objectif des cinq prochaines années est clair : cap sur le plein emploi ! », a réagi sur Twitter la ministre du Travail, Élisabeth Borne.

À lire aussi >>

"Grande démission" : un quart des salariés français envisagent de quitter leur...Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles