Publicité

Nomophobie : comment savoir si vous êtes accro à votre smartphone de manière maladive ?

Phénomène récent et pas immédiatement pris au sérieux, être accro à son smartphone est aujourd'hui considéré comme une pathologie : la nomophobie.

Un nomophobe, c'est cet être des temps modernes, qui parcourt la ville les yeux rivés sur son smartphone, qui regarde la télé en la commentant sur les réseaux et qui, bien qu'accompagné au restaurant, démontre une étonnante capacité à discuter les yeux rivés sur son téléphone.

Plus sérieusement, le dictionnaire Larousse définit la nomophobie ainsi : "Se dit de quelqu'un qui ne peut se passer de son téléphone portable et éprouve une peur excessive à l'idée d'en être séparé ou de ne pouvoir s'en servir." Vous vous êtes reconnu ? Rassurez-vous, nous aussi.

Contraction pour "no mobile-phone phobia", le terme "nomophobie" se démocratise en 2008 dès la publication d'une étude de la UK Post Office en partenariat avec l'organisation de rechercheYouGov, avant d'être introduit en France dans les colonnes du Petit Robert en 2017. "Rester en contact avec des amis ou de la famille" est la raison principale invoquée par les nomophobes interrogés. Dès 2008, ils sont "plus de 13 millions de Britanniques", relate un article de Mail Online à l'époque.

Quelques années plus tard, un sondage réalisé en février 2012 auprès d'un millier d'utilisateurs de téléphone mobile au Royaume-Uni,révèle que 66 % d'entre eux, principalement des jeunes de 18 à 24 ans, se sentent "très angoissés" à l'idée de le perdre. Cette "génération pouce" qui pianote à toute vitesse, développe une dépendance au portable avec l'arrivée des SMS. La faute aussi à l'arrivée des réseaux sociaux, évoque un article de L'OBS de 2012, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Parentalité : les gens qui n’ont pas eu d’enfants le regrettent-ils vraiment ? Pas si sûr…
Choisissez bien vos amis: leurs comportements peuvent affecter votre santé, révèle une étude
Votre chanson préférée en dirait long sur la manière dont vous vous comportez avec vos proches
Travail : voici 3 alternatives à la to-do list pour rester efficace
Psycho : testez la méthode ONA, cette technique efficace en 3 étapes pour réduire votre stress

VIDÉO - Que pense l’inventeur du téléphone portable de l’avenir des communications ?