Nordahl Lelandais : ces nouvelles disparitions dans lesquelles il pourrait être impliqué

·1 min de lecture

A-t-on affaire à un véritable tueur en série ? C'est en tout cas la question que se posent de nombreux enquêteurs. Tout commence le dimanche 27 août 2017 dans une petite commune de Pont-de-Beauvoisin en Isère. Un mariage se déroule lorsque vers trois heures du matin, la petite Maëlys disparaît subitement. Après plusieurs mois d'enquête, la police trouve enfin un suspect. Nordahl Lelandais, un ancien militaire, maître-chien dans l'armée de terre âgé de 34 ans au moment des faits. Les premiers éléments dévoileront que son téléphone a borné aux mêmes endroits que la fillette, et l'analyse de sa connexion internet dévoile qu'il aurait regardé des sites pédopornographiques avant et après le meurtre de la petite fille.

Les premiers témoignages expliquent également qu'un homme, que peu de personnes connaissaient sur place aurait invité Maëlys à aller voir ses chiens. Quelques jours plus tard, Nordahl Lelandais est arrêté. Les enquêteurs font le lien avec plusieurs disparitions encore non élucidées dans la région, comme celle du caporal Arthur Noyer. Après des années d'enquête, il est reconnu coupable de la disparition du jeune homme de 23 ans.

Depuis, de nombreuses familles tentent de faire rouvrir des dossiers. C'est le cas notamment des disparus du fort de Tamié. Une enquête à découvrir mercredi 21 juillet 2021 sur Arte. Cette dernière s'intéresse à la disparition inquiétante de deux hommes, qui ont subitement disparu au même festival le samedi 10 septembre 2011 et le samedi 8 septembre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles