Oui, la nostalgie peut aussi nous rendre malheureux

Feuilleter de vieux albuls photos, écouter de vieilles chansons, visionner des cassettes de famille... Il nous est arrivé à tous de nous isoler dans le cocon qu'est la nostalgie et de repenser à des souvenirs de notre passé. Et si ce sentiment peut sembler accueillant et réconfortant, il peut arriver que l'effet inverse se passe et que la nostalgie finisse par nous rendre malheureux.

Qu'est-ce que la nostalgie ?

La nostalgie va souvent de paire avec un léger pincement au coeur, nous faisant paradoxalement du bien. En effet, ressasser le passé, lorsqu'il est positif, permet de nous apaiser et apporte à la fois de la douceur et de la joie. D'après une étude menée par les chercheurs japonais Yoshiaki Kikuchi et Madoka Noriuchi, nourrir la nostalgie permettrait de transformer des pensées négatives en zone de confort. Ce phénomène pourrait alors réduire le stress et améliorer notre humeur et notre énergie.

A découvrir également : Prendre un dessert de temps en temps serait bénéfique pour la santé mentale

Des chercheurs japonais de l’Université de Tokyo ont d'ailleurs observé que revivre des souvenirs du passé permettait d'activer la sécrétion de dopamine, l'hormone du plaisir. Et la zone cérébrale impliquée dans la régulation des émotions est elle-aussi stimulée sous l’effet du sentiment nostalgique. Cependant, si la nostalgie est la plupart du temps associé à des sentiments et émotions positifs, il se peut parfois...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi