• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"N'oubliez pas les paroles" : Nagui se moque d’un candidat sous le charme d’un grand joueur de tennis

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une fois n'est pas coutume, Nagui recevait à nouveau un ancien candidat qui retentait sa chance dans N'oubliez pas les paroles. Le 3 septembre 2021, l'animateur avait d'ailleurs été étonné d'apprendre ce que l'un de ces anciens candidats de retour sur le plateau avait fait de sa cagnotte. 4 jours plus tard, c'est le jeune Matthias qui venait défier la maestro du moment, Julie, et ses 12 victoires au compteur. Mais avant même de se frotter à la championne, le challenger du soir a beaucoup fait rire Nagui en révélant son petit crush pour... un grand joueur de tennis. Matthias explique en effet beaucoup apprécier la balle jaune, une passion visiblement partagée par l'animateur qui lui demande si "Tsitsipas" est son joueur préféré.

Il faut dire que ces derniers mois, le géant grec a beaucoup fait parler de lui. À 23 ans, Stefanos Tsitsipas s'est en effet hissé en finale du tournoi du Grand chelem de Roland-Garros en juin 2021, seulement battu par le monstre Novak Djokovic en finale. Ces dernières semaines, c'est plutôt en quittant les courts à des moments inopportuns que le 3e joueur mondial a récolté de nombreuses critiques, aussi bien sur les courts de tennis que sur les réseaux sociaux. Mais c'est aussi sur ces derniers que le "Greek freak" cartonne, avec de nombreux fans sur Instagram.

Parmi eux, un certain Matthias : "À fond, c'est pas que son revers à une main on va dire, la personne, il dégage quelque chose" déclare le candidat au sujet du tennisman. "Il a du charme" répond (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles