• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"N'oubliez pas les paroles" : la pique de Nagui aux agents de la sécurité sociale

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Nagui était très en forme pour le nouveau numéro de N'oubliez pas les paroles diffusé mercredi 1er septembre 2021, sur France 2. Face à l'actuelle détentrice du micro d'argent, le candidat Jean-Michel est venu tenter sa chance. Lors de sa présentation, l'animateur de France Télévisions lui a demandé ce qu'il faisait dans la vie. "Je travaille à la sécurité sociale depuis 20 ans maintenant", a-t-il répondu avant d'être coupé par Nagui qui avait très envie de le taquiner. "Et vous y faites quoi à part perdre des dossiers ?" "Ah non moi je ne perds rien", s'est empressé de rectifier Jean-Michel. Mais Nagui était bien décidé à se moquer des agents de la sécurité sociale. "Ah bah vous les cherchez vous alors ?" "Non plus, on me les emmène les dossiers", a poursuivi le chanteur amateur qui ne s'est pas laissé déstabiliser par le présentateur de 59 ans.

Intéressé par le poste qu'il occupe au sein de l'assurance maladie, le mari de Mélanie Page a sans doute estimé qu'il s'en était assez pris à lui et lui a donc demandé d'expliquer concrètement ce qu'il faisait. "Je suis gestionnaire de prestation. Je suis donc en backoffice, je n'ai pas de contact avec le public. Je traite la plupart du temps avec les hôpitaux. Je m'occupe de payer les hôpitaux lorsqu'ils font des soins aux assurés", a ainsi confié Jean-Michel.

L'animateur phare de France 2 est connu pour aimer taquiner ses invités. Seulement, à l'inverse, ce n'est pas vraiment le cas. Pour cause, en mai dernier, il n'avait pas hésité (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles