Dans son nouveau clip, Adele craque pour ce brushing ultra tendance

·1 min de lecture

Déjà grande tendance du printemps 2021, le brushing flip continue de faire des ravages. La preuve avec Adele qui le porte à la perfection dans son clip « Oh My God ».

Adele est une icône de beauté. De son eye-liner signature à ses coiffures toujours impeccables, la chanteuse inspire nombre de ses fans. Dans le clip de la chanson « Oh My God », elle montre encore une fois qu’elle est à la pointe des tendances en arborant un brushing flip. La chanteuse est coiffée d’une queue-de-cheval tirée à quatre épingles et ses longueurs sont enroulées de façon à apporter un volume XXL, pour un effet 100% vintage.

Capture d’écran, le 2022-01-13 à 10.36.51
Capture d’écran, le 2022-01-13 à 10.36.51

Capture d'écran YouTube

Cette coiffure emblématique des années 1990 renaît de ses cendres depuis plusieurs mois pour aller envahir les crinières de nos célébrités préférées, Ariana Grande, Jennifer Lopez, Sophie Turner et maintenant Adele… Elles craquent toutes. Ce brushing se caractérise par les cheveux lisses et des pointes retournées vers l’extérieur.

Comment adopter le brushing flip ?

L’avantage du brushing flip ? Il s'adapte à (presque) n’importe laquelle de vos coiffures : queue-de-cheval, demi-queue, couettes, raie sur le côté ou simplement les cheveux lâchés. Pour le réaliser, il suffit d’une brosse ronde et d’un sèche-cheveux à l’aide desquels on va venir coiffer les pointes vers le haut de façon très marquée. Les longueurs, elles, restent lisses. Pour s’assurer de la bonne tenue, on vient vaporiser de la laque. Et si on veut le réaliser un cinq minutes top chrono ? Une utilisatrice Tik Tok a trouvé la technique pour le réussir simplement à l’aide d’un...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles