Nouveau confinement : dois-je faire le plein de papier toilette, de farine, d'œufs et de pâtes ?

·2 min de lecture

Doit-on se préparer à vivre un second confinement avec des rayons totalement vides dans les magasins ? Après les dernières annonces de l'Elysée concernant la Covid-19, la question se pose de plus en plus. Mais pour l'instant, nul besoin de paniquer. Les supermarchés restent ouverts et les recettes pour se régaler sans faire les courses ou avec très peu d'ingrédients ne manquent pas. Cela n'empêche pas de certains de paniquer et de se préparer au pire : une pénurie totale. S'il est inutile d'en arriver jusque-là, et parfois même dangereux (pensez aux autres et surtout aux personnes isolées), nous vous avons concocté un petit guide de survie pour bien faire vos courses pendant le confinement.

S'ils sont extrêmes, les survivalistes ont su réduire leur liste de course au strict minimum en misant sur le fait maison. On retrouve ainsi :

En confinement, vous avez le temps de transformer le Batch cooking en exercice quotidien. Recettes sucrées comme salées, vous pouvez tout faire maison. Une façon ludique, économique et pratique de manger une myriade de produits avec quelques ingrédients seulement. Pain de mie, pain en cocotte, nuggets, fromage, pizza, chips, bière, vin ou jus de pomme : découvrez toutes nos recettes pour devenir un magicien avec trois fois rien ! Envie de faire des provisions pour les mois qui suivent ? Vous pouvez aussi vous lancer dans la belle aventure des conserves et des bocaux maison. Confitures, pickles, sauces... Les perspectives sont sans fin. Et si vous n'avez pas la main pour devenir un véritable cordon bleu, il vous reste encore l'option congélation !

Que vous ayez décidé de faire le plein de courses ou de vivre au jour le jour, sachez tout de même qu'aucune pénurie de nourriture n'est à prévoir ! Les rayons sont alimentés régulièrement, les supermarchés ne seront donc pas vides ce soir. Pour éviter de gâcher ou de vivre dans un placard de cuisine, shopez responsable, sans oublier d'emporter avec vous l'attestation pour déplacement dérogatoire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite