Le Nouveau Front Populaire en tête des législatives : une victoire pour la gauche... Et pour la planète ?

Twist : la gauche est finalement arrivée en tête au second tour des élections législatives ce 7 juillet. La finalité (temporaire) d'un feuilleton médiatique qui devrait remettre droits des femmes et santé de la planète sur le devant de la scène ? Les activistes des enjeux climatiques ont bon espoir.

Une Assemblée Nationale sans majorité absolue : voici l'une des situations exceptionnelles engendrée par les résultats du second tour des élections législatives, lesquels se sont dévoilés ce 7 juillet 2024.

Le Nouveau Front Populaire, union des partis de gauche hexagonaux, est arrivé en tête, suscitant une surprise nationale, au sein même de ses partisans. La victoire, c'est aussi celle du fameux "front républicain" : autrement dit, l'incitation, appuyée par des désistements au sein des (très) nombreuses triangulaires, à "faire barrage" à l'extrême-droite. Un "barrage" volontiers raillé ces deux dernières décennies (par l'appellation de "castors") mais qui semble encore tenir bon malgré tout, estiment les observateurs.

Et alors que des voix militantes se sont élevées depuis l'annonce présidentielle de la dissolution afin d'alerter quant aux risques d'une victoire de l'extrême-droite sur les droits des femmes et des minorités, bien des regards se tournent désormais sur les valeurs défendues par ce "Nouveau Front" ayant obtenu, estime Ipsos, de 171 à 187 sièges au sein de l'hémicycle. Par-delà ce "retournement stupéfiant dont aucun leader de gauche n'avait rêvé", relate Libération, voix expertes et journalistes engagés s'interrogent : et maintenant ?

Si une figure comme celle de Marine Tondelier, Secrétaire Nationale des Ecologistes porteuse d'une volonté de justice climatique, et envisagée comme le "nouvel espoir" de la gauche, a suscité...

Lire la suite


À lire aussi

Les meufs prennent enfin le pouvoir aux Victoires de la Musique
Queer, hot, féministe : le nouveau film du réal de "Call me by your name" est une bombe
#MeToo : Kevin Spacey de nouveau accusé de viol dans un documentaire inédit