Un nouveau PDG, issu de la BBC et du New York Times, pour relancer CNN

Le logo de CNN avant le quatrième débat de la primaire démocrate organisé par CNN et le New York Times à l'Université Otterbein de Westerville dans l'Ohio, le 15 ocotbre 2019 (SAUL LOEB)
Le logo de CNN avant le quatrième débat de la primaire démocrate organisé par CNN et le New York Times à l'Université Otterbein de Westerville dans l'Ohio, le 15 ocotbre 2019 (SAUL LOEB)

Le groupe Warner Bros. Discovery a nommé mercredi un vétéran des médias, le Britannique Mark Thompson, qui a déjà dirigé la BBC et le New York Times, à la tête de CNN pour tenter de relancer la chaîne d'info en continu en mal d'identité et d'audience.

A 66 ans, M. Thompson succède au poste de PDG de CNN à Chris Licht, contesté en interne et poussé vers la sortie en juin dernier, un an seulement après son arrivée, sur fond de baisse des audiences et après une polémique autour d'une émission jugée trop favorable au favori de la primaire républicaine, l'ancien président américain Donald Trump.

Mark Thompson aura notamment la mission délicate de relancer les audiences de CNN, distancée par ses rivales Fox News et MSNBC, pendant cette primaire puis pendant la campagne présidentielle de 2024, qui s'annoncent électriques avec les procès à venir du milliardaire républicain.

"Mark est un véritable innovateur qui a transformé pour les mener dans l'ère numérique deux institutions du journalisme parmi les plus respectées au monde", s'est félicité le PDG de Warner Bros. Discovery, David Zaslav, saluant "une force formidable pour CNN et le journalisme en cette période charnière".

"Le monde a plus que jamais besoin d'informations fiables et précises, et nous n'avons jamais eu autant de moyens de répondre à ce besoin dans notre pays et à l'étranger", a ajouté Mark Thompson, qui prendra ses fonctions le 9 octobre.

Directeur général de la BBC de 2004 à 2012, Thompson a été ensuite PDG du New York Times (2012-2020), une période pendant laquelle le prestigieux quotidien américain s'est transformé avec succès pour s'adapter à l'ère numérique et augmenter ses abonnés (près de 10 millions en 2023).

Déjà en perte de vitesse après l'ère Trump, qui a galvanisé les audiences des chaînes d'info en continu aux Etats-Unis, CNN avait dû licencier fin 2021 l'un de ses présentateurs vedettes Chris Cuomo, pour avoir aidé son frère Andrew Cuomo, l'ancien gouverneur de l'Etat de New York, à tenter de contrer des accusations de harcèlement sexuel.

Puis son patron emblématique, Jeff Zucker, avait dû démissionner en février 2022, après la révélation d'une relation cachée avec une collègue.

L'une des premières missions de Mark Thompson sera de piloter le lancement de CNN Max, lancée le 27 septembre sur la plateforme Max (ex-HBO Max), une entrée dans l'ère du streaming pour la chaîne d'info câblée.

Un précédent projet de service de streaming payant, CNN+, avait été abandonné avec perte et fracas en avril 2022, quelques semaines seulement après son lancement, et peu après la fusion de WarnerMedia (CNN, HBO Max) avec Discovery pour former le géant des médias et du streaming Warner Bros Discovery.

arb/seb