A nouveau submergée, Venise veut imposer aux touristes la réservation obligatoire

·2 min de lecture
MARCO BERTORELLO / AFP

Il y a tellement de touriste à Venise que la ville veut mettre en place un projet de réservation obligatoire pour tous les visiteurs désireux de déambuler le long de ses célèbres canaux.

Désertée durant la pandémie, Venise a renoué ce printemps avec ses traditionnels flots de touristes, conduisant la municipalité à relancer dès cette année son projet de réservation obligatoire pour tous les visiteurs désireux de déambuler le long de ses célèbres canaux. "Nous allons démarrer avec une phase expérimentale durant laquelle la réservation ne sera pas obligatoire, mais facultative", a expliqué mercredi à l'AFP l'adjoint au Tourisme de Venise Simone Venturini. Cette phase, dont la date de lancement sera annoncée "dans les semaines à venir", sera "accompagnée d'incitations de nature tarifaire comme des réductions sur les entrées de musées".

A l'issue de cette expérimentation, le dispositif, déjà dans les cartons depuis des années, deviendra obligatoire en 2023 et sera payant pour les visiteurs à la journée, qui devront débourser de trois à dix euros. Ceux qui dorment sur place, déjà soumis à la taxe de séjour, en seront exemptés. Cette initiative apparaît plus que jamais d'actualité après un week-end de Pâques marqué par une forte affluence : 100.000 touristes ont dormi dans la ville chaque nuit, auxquels sont venus s'ajouter une moyenne de 40.000 visiteurs journaliers en moyenne, a rappelé M. Venturini. Cette marée humaine a provoqué de longues files aux arrêts de vaporetto ou devant les musées, tandis que les hôtels affichaient complet.

"Nous serons les premiers au monde à entreprendre cette expérimentation difficile"

Face à cette situation, le maire de Venise en personne a tiré la sonnette d'alarme: "Aujourd'hui, nombreux sont ceux qui ont compris que le réservation pour visiter la ville est la voie juste à suivre, pour arriver à une gestion plus équilibrée du tourisme", a mis en avant Luigi Brugnaro dans(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles