Un nouvel espoir pour le cinéma La Clef !

Rose Baldous
·1 min de lecture
(Héléna Delamarre)
(Héléna Delamarre)

C'est avec inquiétude qu'on attendait le délibéré du procès du cinéma La Clef, déjà repoussé une première fois le 21 octobre dernier pour "raisons administratives". Ouvert dans les années 1970, le cinéma emblématique du quartier latin s'était vu racheté par le Comité d’entreprise de la Caisse d’Épargne Île-de-France (CSECE-IDF). En 2018, ce dernier décidait de vendre le bâtiment et de fermer le cinéma.

Depuis le 20 septembre 2019, s'organise alors la résistance sous les yeux de toute la profession - qui n'a pas manqué de lui apporter son soutien. Différents collectifs culturels et indépendants, fédérés par l’association Home Cinéma, ont décidé d'occuper illégalement les lieux. Leur but ? Tenter de faire perdurer le "dernier cinéma associatif de la capitale".

Le CSECE-IDF avait alors poursuivi les occupants en justice. Le 8 mai 2020, six des membres actifs de l’association sont condamnés à une astreinte journalière de 350 euros et une amende de 4000 euros pour occupation illégale. Après le lancement d'une campagne participative la semaine dernière, le délibéré du procès est tombé ce 28 octobre. Résultat? La justice condamne l'association à une amende de 2500 euros mais le projet, reconnu légitime, a obtenu un délai de six mois pendant lequel elle n'est pas expulsable. Quant à l’astreinte de 70 000 euros, elle a été supprimée.

>> A lire aussi :

Lire la suite sur lesinrocks.com