Cette nouvelle façon de couper les cheveux sans ciseaux est révolutionnaire… La Calligraphy cut booste le volume jusqu’à + 170 %

·1 min de lecture

Cet outil révolutionnaire permet de couper les cheveux sans paire de ciseaux. A la clé ? Jusqu’à 170 % de volume supplémentaire au niveau des pointes. Le calligraphe est l’allié des cheveux fins.

Difficile d'avoir du volume lorsqu’on a les cheveux fins. Frank Brormann, un maître coiffeur allemand, a inventé un outil spécialement conçu pour cette nature capillaire. L’objet ? Le calligraphe. Doté d’une lame plate et rectangulaire apposée sur un manche, cet outil singulier est à mi-chemin entre un rasoir, un couteau et un stylo.

Oubliées les coupes de cheveux réalisées seulement à l’aide d’une paire de ciseaux... La chevelure est taillée selon le procédé de la Callygraphy cut. Aidée par de petites impulsions de la main, la lame vient raser la fibre capillaire. L'intérêt de cet accessoire spécial réside dans la façon dont il coupe les pointes. Elles sont travaillées en biseau et non de manière droite comme le ferait une paire de ciseaux. A l’image de la tige d’une fleur taillée en biais, les pointes des cheveux sont coupées de manière oblique avec un angle de 21°C. Résultat : l’extrémité de chaque cheveu présente une surface de coupe plus importante. A la clé ? Un mouvement et une élasticité décuplés. La technique booste le volume des cheveux fins.

Une coupe adaptée

« On ne parle pas d’effilage mais d’amplitude de coupe au niveau de la pointe » explique le site dédié au procédé, Julie Derndinger, experte en Calligraphy cut. Cela n’épaissit pas le cheveu mais cela « double voire triple son volume sur la longueur » explique Serge Moreau, un autre expert. Un avantage indéniable que...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles