La nouvelle lubie des trolls misogynes ? Deviner la couleur des parties génitales des femmes,

La nouvelle lubie des trolls misogynes ? Deviner la couleur des parties génitales des femmes, - Adobe Stock
La nouvelle lubie des trolls misogynes ? Deviner la couleur des parties génitales des femmes, - Adobe Stock

C'est une "tendance" dont on se serait (vraiment) bien passé. Sur TikTok, certains s'exercent à deviner la couleur des parties génitales des femmes. Une lubie choquante et misogyne.

Deviner la couleur des parties génitales des femmes ? C'est l'idée tordue de certains utilisateurs de TikTok afin de démontrer toute l'ampleur de leur misogynie. L'idée : détourner le règlement relatif aux discours de haine de la plateforme populaire en privilégiant ce "code couleur", des sous-entendus susceptibles de passer à travers les mailles du filet.

Ces internautes sexistes ont donc commenté les vidéos d'utilisatrices en identifiant des numéros renvoyant directement au sélecteur de couleurs de Google, et plus précisément aux teintes roses/marrons. Une manière de suggérer la couleur des organes génitaux des femmes. Une attitude qui a beaucoup choqué sur les réseaux sociaux.

Sur Twitter, la mannequin Wisdom Kaye a ainsi commenté, l'espace d'une publication très relayée, au sujet de cette "tendance" dégoûtante : "Je n'aime pas parler de ces choses, mais c'est tellement dingue. Pour aggraver la situation, les hommes commentent cela auprès de filles qui sont mineures aussi...".

"A quel point tu es malade quand tu te permets de sexualiser publiquement une mineure en ligne tout en pensant que tout va bien ?", a encore fustigé la jeune mannequin.

Un harcèlement toxique

Les internautes dénoncent cette manière dissimulée d'objectiver les corps des femmes, et plus encore des jeunes filles. Au-delà de cette tendance malveillante et sexiste, il est facile de percevoir une forme de harcèlement sexuel en ligne.

Auprès de Glamour, la...

Lire la suite


À lire aussi

Les tétons vont-ils faire leur réapparition sur Facebook et Instagram ?
L'acteur de "Mercredi", Percy Hynes White accusé de violences sexuelles, va-t-il être viré ?
La youtubeuse Olympe, 23 ans et atteinte de TDI, veut recourir au suicide assisté