Cette nouvelle mesure peut vous faire payer moins d’impôts

© Getty Images/iStockphoto

Chaque année le montant de l'impôt sur le revenu de l'année précédente et calculer sur la base de tranches correspondant à des taux d'imposition à l'an de 0 à 45 %.

Pour compenser l'inflation estimée à 5 ou 6 % en 2022, le gouvernement devrait relever tous les seuils d’entrée des tranches d'imposition "autour de 5 %" pour l'année 2023. Cette mesure a été annoncée par Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, dans une interview à nos confrères des Échos.

Cela signifie que si votre salaire n'augmente pas cette année, votre impôt diminuera. Et pour ceux qui sont augmentés en 2022, la hausse des impôts sera limitée, afin que ce coup de pouce à votre pouvoir d'achat soit bien réel.

En attendant de connaître les nouveaux seuils adoptés par l’administration fiscale en 2023 (pour les revenus 2022), voici le barème progressif applicable aux revenus de 2021 :

Prenons l’exemple d’une célibataire en fin de carrière qui gagne 2.150 par mois, soit 25.800 euros annuel.

- Voici le mode de calcul de son impôt sur le revenu 2021 :

Jusqu'à 10.225 € : 0 %

De 10.226 € à 26.070 € : (25.800 – 10.225) x 11% = 1.713 €

En 2022, elle paye donc 1.713 € d’impôt sur le revenu.

- Si ces revenus restent stables en 2022 et que les seuils de tranches d’imposition augmentent de 5 % en 2023 comme annoncé, elle fera une économie de 56 € sur ses impôts.

En effet, la tranche 1 passera à 10.736 € et la tranche 2 à 27.373 €. Son impôt sur le revenu sera alors calculé de la façon suivante :

Jusqu'à 10.736 € : 0 %

De 10.737 (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite