Une nouvelle tribune pour défendre les oubliés du secteur culturel

Faustine Chevrin
(Photo by Ludovic MARIN / POOL / AFP)

Mercredi 6 mai, lors de son allocution pour la culture, Emmanuel Macron - aux côtés de Franck Riester - a annoncé une “année blanche” pour les intermittents. Ces mesures font suite à la tribune publiée par Le Monde et signée par de nombreuses personnalités du monde culturel dont Jeanne Balibar, Catherine Deneuve ou encore Jean Dujardin, demandant notamment "une prolongation des droits des intermittents du spectacle d’une année au-delà des mois où toute activité aura été impossible". Samedi 9 mai, suite à l’intervention du président de la République, le collectif a publié une nouvelle tribune, cette fois-ci dans les colonnes de Libération "en soutien aux intérimaires et autres 'extras' du secteur, massivement hors des radars des politiques de soutien mises en œuvre par le gouvernement et qui vont basculer au RSA." Car si certaines mesures annoncées par le chef de l'État mercredi dernier ont bien "répondu pour une pa

Lire la suite sur lesinrocks.com