De nouvelles recherches scientifiques montrent que le clitoris est encore plus sensible que ce que l'on imaginait

istock

Depuis quelques années, maintenant, après la vague du mouvement Me Too, le clitoris est revenu sur le devant de la scène du plaisir sexuel.

À découvrir également : cette méthode baptisée « 5-5-5 » va vous permettre de mettre fin à une dispute avec votre moitié

Il s’agit de l’organe féminin uniquement dédié au plaisir. Un organe longtemps oublié et mis de côté par des siècles de patriarcat, mais aujourd’hui, il opère son grand retour. De nouvelles recherches ont montré que le clitoris avait en réalité bien plus de terminaisons nerveuses que l’on croit. Depuis plusieurs années, on lit que l'organe du plaisir féminin comporte près de 8 000 terminaisons nerveuses, ce qui explique son rôle primordial dans le plaisir sexuel et qui le rend extrêmement sensible. Mais selon les dernières découvertes scientifiques présentées lors d’un congrès scientifique de la Sexual Medicine Society of North America et de l’International Society for Sexual Medicine, le 27 octobre dernier, ce chiffre est à revoir. D’après eux, le clitoris posséderait en réalité plus de 10 000 terminaisons nerveuses, même si ce chiffre reste à être vérifié.
Ces nouvelles recherches sont nécessaires pour en apprendre plus que l’organe sexuel féminin et aidera la médecine à améliorer les pratiques chirurgicales de celui-ci comme par exemple la reconstruction génitale en cas de mutilation.

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi