Déjà 1200 noyades depuis le 1er juin

·1 min de lecture

Les noyades accidentelles représentent la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans. Chaque année, elles sont responsables d’environ 1000 décès en France dont environ la moitié entre juin et septembre. Mais en cette année particulière de déconfinement, les premiers chiffres de l’enquête NOYADES 2021 menée par Santé publique France, rapportent déjà 1200 noyades accidentelles rien qu'entre le 1er juin et le 25 juillet, dont 131 décès.

Les noyades suivies de décès en cours d’eau et plan d’eau ont représenté 45 % du total des décès par noyades accidentelles. Contrairement à la même période en 2018, ces décès n’ont pas seulement concerné les adultes, mais également les enfants et les adolescents. Les deux catégories d’âge les plus représentées parmi les noyades accidentelles sont les enfants de moins de 6 ans (23 %) et les personnes âgées de 65 ans et plus (24%).

>> Comment réagir si vous êtes témoin d'une noyade ? S'il y a des témoins, leur demander d'appeler le 15, pour intervenir plus vite. Une fois le noyé hors de l'eau, le mettre demi-assis sur le côté s'il présente une toux, une difficulté respiratoire et/ou des vomissements ; en position latérale de sécurité s'il est inconscient. S'il ne respire pas, faire un massage cardiaque et un bouche-à-bouche.

Noyades : toute baignade comporte des risques

  • Lors de la première quinzaine de juin, le nombre important de noyades accidentelles

Lire la suite sur Topsante.com

Cystite : 9 moyens de soulager l'inflammation
Adolescents (12-17 ans) : quel vaccin contre le Covid ? quelle autorisation parentale ?
Rentrée scolaire et Covid-19 : quel protocole sanitaire ?
DIRECT Covid-19 en France ce 29 juillet : chiffres, annonces
Quels sont les départements où il faut porter le masque en extérieur ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles