© Westend61/Getty Images

Dans une crèche privée des Mureaux, une mère accuse une employée d’avoir secoué son fils violemment sous les yeux. La direction, au contraire, a mis fin au contrat de la famille en raison du comportement inapproprié de la mère.

Les crèches privées People & Baby sont sous le coup de nouveaux soupçons de maltraitance. Après l’empoisonnement d’un bébé à Lyon le 22 juin dernier, voici que le groupe est visé par la plainte d’une autre maman, déposée le 6 juillet à Mantes-la-Jolie (Yvelines) pour « violence aggravée par deux circonstances suivie d’incapacité n’excédant pas huit jours » ainsi que pour « faux : altération frauduleuse de la vérité dans un écrit », selon des informations de « franceinfo ».

La mère, Ignestra Traverso, accuse une employée de la crèche People & Baby des Mureaux (Yvelines) d’avoir violemment secoué son fils de deux ans et quatre mois, et cela sous ses propres yeux. Elle décrit, dans sa plainte, des faits survenus le 10 juin dernier, attestant ses allégations par un certificat médical établi par le médecin traitant de la famille. Si la plainte survient près d’un mois après les faits reprochés, c’est parce que la maman explique avoir tenté « à plusieurs reprises » de contacter la direction du groupe « pour pouvoir trouver un terrain d’entente » et comprendre pourquoi l’employée « a régi de cette manière ». Elle a finalement décidé de porter plainte « face à l’absence de réaction du groupe ».

« Je vois une autre professionnelle secouer mon fils en pleurs »

À « franceinfo », la mère de 39 ans témoigne de sa découverte. En début juin, son jeune garçon se plaint régulièrement, hurle devant la...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles