Lors de la récente remise du prix Liliane-Bettencourt pour l’Intelligence de la main de la fondation Bettencourt Schueller, j’ai été touchée en plein cœur par le mot « transmission ». Ce soir-là, s’il a bien sûr été question d’artisanat et d’art, il a été également question de la transmission de ces savoir-faire, avec le prix du parcours donné à l’association l’Outil en Main dont les 5 500 artisans-bénévoles permettent aux enfants de s’initier aux métiers manuels. Une belle manière de réaliser combien la transmission est un outil formidable pour aller vers de nouveaux horizons, réinventer et développer les techniques, oser enfin et créer le monde de demain, assurant ainsi le futur.
La bonne nouvelle, c’est que tout le monde à son niveau avec son histoire et ses compétences, peut transmettre ! Notamment en cette période de fêtes durant laquelle les traditions se perpétuent au sein des familles. On ressort avec bonheur et parfois même excitation la vaisselle en porcelaine, la verrerie, l’argenterie et les nappes de nos aïeux. On laisse parler sa créativité pour personnaliser sa décoration, en mixant ses pièces de famille préférées, ses plus belles trouvailles en brocante, sans oublier ses coups de cœur de la saison… Et, le grand soir venu, sans se mettre trop de pression, on s’amuse à dresser une table « à la française » en plaçant verres, couverts selon la tradition des arts de la table pour faire briller...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi