"Je suis nutritionniste et voici le pire menu que vous pouvez choisir à Noël"

Une étude danoise, publiée le 29 décembre 2018, avait alerté sur les taux de cholestérol pendant les fêtes de fin d’année. Selon les chercheurs, le risque de voir votre taux de mauvais cholestérol augmenter serait six fois plus élevé durant cette période. En moyenne, il augmenterait de 20% ! Outre la prise de poids, les excès commis durant les fêtes de Noël sont donc susceptibles d'occasionner un certain nombre de désagréments sur l'organisme. En plus du cholestérol, on cite l'hypertension, le diabète et la rétention d'eau qui risquent de s'aggraver si vous enchaînez les mauvais choix pendant plusieurs jours. Loin de là l’idée de vous priver à Noël ! Il s’agit simplement de limiter les dégâts en choisissant les bonnes associations de plat lorsque vous choisissez votre menu du réveillon. « C'est avant tout le côté répétitif des fêtes qui pose problème : à Noël, vous vous faites plaisir, le lendemain, vous mangez les restes, le surlendemain chez la belle-famille… Les fêtes ont tendance à traîner en longueur et votre santé le ressent », constate Raphaël Gruman, nutritionniste (La Méthode Gruman). Il nous partage le menu le plus nocif pour la santé.

« Sur un repas comme ça, on peut frôler les 2000 Kcal »

Tout est question des produits que vous mettrez au menu. Certains aliments populaires du réveillon peuvent faire des ravages. Mis bout à bout, ils ne vont qu’aggraver les dégâts. D’autres en revanche, sont plus inoffensifs. (...)

Lire la suite sur Top Santé

"Ça, c'est le pire !" : un nutritionniste alerte sur les 3 confiseries à éviter pour votre santé
Faut-il acheter le saumon fumé orange, rose foncé ou rose pâle ? Un nutritionniste a tranché
Voici la laitue la plus saine selon une nutritionniste
Listeria : des paquets de riz impropres à la consommation, vendus dans toute la France
Manger des bananes très mûres : bonne ou mauvaise idée ?