"Il n'y a aucun moyen" : Le coup de gueule de Pierre Niney sur les services publics en France

Ce mardi 12 septembre, Pierre Niney était présent sur le plateau d'En Aparté sur Canal+ pour présenter son nouveau film Le Livre des solutions, réalisé par Michel Gondry. En marge de son entretien avec Nathalie Levy, le comédien a eu l'occasion de revoir des images de sa performance dans Sauver ou périr, long-métrage sorti en 2018 où l'acteur incarne Franck, un sapeur-pompier de Paris. "Cette expérience a été franchement transformative pour moi", se remémore avec émotion Pierre Niney. "Passer ce temps avec la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris, découvrir leur quotidien à Paris, les accidents auxquels ils sont confrontés, les suicides, les gens qui vont mal, qui ont mal… La devise des sapeurs-pompiers : 'Je ne vais pas te demander d’où tu viens, je ne vais pas te demander ce que tu fais, je ne vais pas te demander ta religion… Si je te demande pourquoi tu as mal c’est simplement pour mieux te soigner.' C’est évidemment un humanisme qui est louable, magnifique."

À lire également

TPMP : Philippe Risoli revient sur sa traversée du désert et son inscription lunaire à Pole Emploi (VIDEO)

À travers Sauver ou périr, Pierre Niney a également été frappé de plein fouet par les conditions de travail des pompiers de Paris : "Ce que je retiens quand même beaucoup aussi de Sauver ou périr, c'est à quel point il n'y a aucun moyen dans les services publics. Ils n'ont pas les moyens de travailler les pompiers et ça m'a choqué, vraiment. lls sont mal payés, ils font beaucoup d'heures, ils travaillent dans des conditions dangereuses..." Ainsi, l'acteur de 34 ans a tenu à faire passer un message : "Les sapeurs-pompiers de Paris, l'hôpital public, l'Éducation nationale, ce sont ces gens-là qui devraient être les mieux lotis parce qu'ils font des choses tellement vitales et importantes. Tant qu'ils ne seront pas payés comme des gens essentiels, tant qu'ils n'auront pas des moyens et tant qu'on entendra des 'est-ce qu'il ne faut pas privatiser quand même ?' ce sera toujours un problème." Des mots salués par Éric Brocardi, porte-parole des sapeurs-pompiers de France : "Tout simplement merc...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi