Où se lave-t-on le moins les mains après être allé aux toilettes ?

Elsa Rouden

96 % des Bosniaques se lavent systématiquement les mains après être allés aux toilettes. Une habitude salutaire, que les Néerlandais n’ont, de leur côté, pas vraiment adoptée… Au niveau mondial, la Corée du Sud, le Japon et la Chine sont les mauvais élèves du classement.

89 197 personnes sont désormais infectées par le COVID-19. Et, parmi ses mesures phares pour limiter la propagation du coronavirus, l'OMS préconise une mesure qui a fait ses preuves : se laver fréquemment les mains - à l'eau et au savon ou bien avec une solution hydroalcoolique. Une règle d'hygiène de base que l'on pensait parfaitement acquise à l'âge adulte. Pourtant, certaines habitudes des habitants de l'Hexagone peuvent semer le doute à ce sujet : 24 % des Français ne se lavent pas quotidiennement et 4 sur 10 ne se brossent pas les dents deux fois par jour. Mais qu'en est-il spécifiquement du lavage des mains après un passage aux toilettes ? Les Français font-ils partie des mauvais élèves européens ? Une étude réalisée auprès de 63 pays par WIN/Gallup International levait le voile en 2015.

La Bosnie-Herzégovine, pays d'Europe où on se lave le plus les mains après être allé aux toilettes

En Europe, les Bosniaques sont les rois de l'hygiène ! 96 % se lavent toujours les mains après être allés aux toilettes. En revanche, les données sont moins glorieuses aux Pays-Bas, où seule la moitié de la population s’adonne à cette règle d’hygiène.

  1. La Bosnie-Herzégovine : 96 % des Bosniaques se lavent les mains après avoir été aux toilettes.

  2. La Turquie : 94 % des Turcs se lavent les mains après avoir été aux toilettes.

  3. Le Portugal : 85 % des Portugais se lavent les mains après avoir été aux toilettes.

  4. (...)

Lire la suite sur Femina.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :