Obsèques du prince Philip : une femme seins nus perturbe l’hommage, la police obligée d’intervenir

·2 min de lecture

Samedi 17 avril 2021 se sont tenues les obsèques du prince Philip. Une cérémonie très protocolaire, précédée d’une minute de silence à échelle nationale. Mais devant le château de Windsor, une femme à moitié nue a interrompu ce moment solennel avant d’être interpellée par les forces de l’ordre.

C’était une cérémonie particulièrement riche en émotions. Samedi 17 avril 2021 se sont déroulées les obsèques du prince Philip, décédé une semaine plus tôt à l’âge de 99 ans. Des adieux intimistes, puisque trente personnes seulement ont été invitées dans la chapelle Saint-Georges de Windsor, bien que la cérémonie ait été retransmise en direct sur les chaînes de télévision du monde entier. Les internautes se sont montrés véritablement bouleversés face aux images de la reine Elizabeth II, seule devant le cercueil de son défunt époux, mais aussi très émus par les retrouvailles des princes William et Harry. Car avec la famille royale, c’est tout le Royaume-Uni qui est désormais endeuillé. Ainsi, juste avant le début des funérailles, les Britanniques ont observé une minute de silence nationale.

Une militante écologiste arrêtée devant le château de Windsor

Mais comme le rapporte le quotidien anglais The Sun, une militante écologiste est venue perturber ce moment solennel devant le château de Windsor, où de nombreuses personnes s’étaient rassemblées malgré les consignes sanitaires mises en place. Vêtue uniquement d’un boxer et d’un gilet jaune, laissant donc apparaître sa poitrine nue, cette femme de 55 ans a grimpé sur la statue de la reine Victoria en criant “Sauvez la planète !” La police a donc été obligée d’intervenir. Plusieurs officiers l’ont recouverte d’un tissu avant de la traîner hors de l’enceinte du château. Marissa Scott a finalement été arrêtée puis conduite au commissariat de Windsor. Nos confrères d’outre-Manche indiquent que, dès (...)

                            (...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :