Occasion ou reconditionné, quelle différence ?

Une seule solution pour aider à régler deux problèmes ? On aurait tort de s’en priver. S’équiper en occasion ou en reconditionné répond à la fois à une question économique (moins dépenser); et écologique (réduire la fabrication d’appareils neufs). Ce choix est désormais bien entré dans les mœurs pour les smartphones : "17% des modèles vendus en 2021 sont reconditionnés“, assure Martin Aunos, directeur seconde vie du groupe Fnac Darty. Et l’intérêt pour les autres familles d’appareils grandit.

Depuis le début d’année, les appareils "reconditionnés" répondent à une définition officielle. "Ce sont des appareils passés entre les mains d’un professionnel qui a testé ses fonctionnalités et effacé les données du précédent utilisateur", explique Augustin Becquet, directeur général de Recommerce, spécialiste des produits high-tech reconditionnés. A la différence des modèles d’occasion, qui ne bénéficient pas de ces contrôles. La qualité est donc plus aléatoire, mais le prix souvent plus bas. Ainsi, selon Recommerce, un iPad d’occasion se trouve entre 200 et 250 € sur les sites d’échange entre particuliers, et autour de 270 € en reconditionné (le neuf est à partir de 390 € chez Apple).

A savoir. Même lorsqu’un produit reconditionné a très peu servi, il a interdiction de porter une mention du type "état neuf" ou "comme neuf", afin d’éviter la confusion. Alors même que ces mentions sont très couramment utilisées sur les sites de vente de produits d’occasion entre particuliers.

La crainte d’une (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite