Octofène : l'essai mené par l'Institut Pasteur patine

·1 min de lecture

L'Octofene, est un antibiotique sous forme de suppositoire qui a longtemps été prescrit pour soigner certaines infections respiratoires bactériennes. Ce médicament sera-t-il le traitement tant attendu pour limiter les formes graves du covid-19 ? C'est ce qu'espèrent les chercheurs de l'Institut Pasteur de Lille qui étudient le repositionnement de cette molécule depuis plusieurs mois dans le cadre de leur projet Therapide.

Ce 6 juin, l’Institut Pasteur de Lille annonce le recrutement de premier patient dans son essai clinique de phase 2/3 visant à mesurer l’efficacité du clofoctol dans la prise en charge précoce des patients COVID et la prévention de l’hospitalisation.

"Nous avons bon espoir que l’essai de phase 2/3 apportera des éléments importants relatifs à l’utilité du clofoctol dans le traitement des phases précoces de la COVID19 et la prévention de l’hospitalisation des patients traités", rapporte Benoît Déprez, chef de projet et directeur scientifique de l’Institut Pasteur de Lille. Pour autant, le recrutement de patients non vaccinés dans une population de 80% de vaccinés risque de prendre du temps, rendant l'essai "très difficile", commente Xavier Nassif, directeur de l’institut au Journal du Dimanche ce 5 septembre.

Pour pouvoir lancer rapidement des essais cliniques, l’Institut Pasteur de Lille avait sollicité le Comité de pilotage national des essais thérapeutiques (CAPNET) qui délivre les labels de "Priorité nationale de (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Cigarettes électroniques : oui, elles nuisent à la santé cardiovasculaire !
DIRECT Covid-19 en France ce 6 septembre : chiffres, annonces
Hippothérapie : comment le cheval participe à la rééducation des fonctions cognitives
Carte des pollens septembre 2021 : les pollens d'ambroisie abondamment présents
Médicaments d'intérêt thérapeutique majeur : l'ANSM impose 2 mois de stock

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles