Odile Vuillemin ("Deux femmes") : "Mon hypersensibilité a longtemps été un frein dans ma carrière" - INTERVIEW

·1 min de lecture

Un rôle de battante sur mesure. Lundi 6 septembre 2021, Odile Vuillemin est à l'affiche du téléfilm Deux Femmes, diffusé à 21h05 sur France 2. Une fiction inspirée de faits réels survenus en 1965, dans laquelle l'ancien visage de la série Profilage campe le personnage de Colette, une commerçante accusée d'un meurtre qu'elle n'a pas commis. Tout comme dans l'affaire du "Bois Bleu" il y a plus de 50 ans, Colette est à contre-courant des codes de son époque et tente de combattre l'oppression du patriarcat, notamment en réalisant des IVG clandestins. Un sujet que l'actrice Odile Vuillemin a accepté d'aborder pour Femme Actuelle.

Femme Actuelle : Quelle a été votre réaction en découvrant le personnage de Colette ?

Odile Vuillemin : Ce que j’ai aimé dans cette fiction, c’est que ce soit féminin sans pour autant être militant. Colette assume ses choix, elle les défend mais elle ne les revendique pas publiquement. Elle les revendique pour elle-même. Elle veut être en pleine possession de sa sexualité, jouir de son corps comme elle le souhaite, sans forcément l’imposer à quiconque. Elle n’est pas dans le militantisme affirmé. Mais elle est résolument moderne, parce qu’elle assume ce qu’elle est.

Colette vous ressemble-t-elle sur certains points ?

O.V. : Elle a une sorte de combativité qui me ressemble. En revanche, elle a quelque chose de très féminin et coquet que je ne partage pas. Je ne suis pas quelqu’un d’ultra-féminin avec tous les attributs que l'on prête aux femmes. Cependant, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles