"OK Boomer", l'expression qui remet les vieux réacs à leur place

"OK Boomer". Deux mots tout bêtes mais un véritable phénomène. Du Parlement aux réseaux sociaux, cette punchline est devenue en quelques semaines le cri de révolte d'une nouvelle génération - celle de Greta Thunberg - fin prête à rabattre le caquet de ses aînés.

"OK Boomer". La magie du web aidant, deux mots suffisent désormais à résumer le conflit des générations. D'un côté, Chlöe Swarbrick, députée de 25 ans, défendant la cause climatique au Parlement néo-zélandais le 5 novembre dernier. De l'autre, son assistance, constituée d'individus plus âgés. Peu au fait de l'urgence écologiste, l'un de ces hommes politiques s'est permis d'huer l'oratrice en plein discours. Bien mal lui en a pris. Pour lui clouer le bec, Chlöe Swarbrick lui a simplement décoché : "OK Boomer". Une répartie cinglante comme une punchline de rap mais qui a beaucoup, beaucoup à dire.

"Boomer", pour "baby boomer", à savoir les darons et daronnes né·es entre 1945 et 1975. Ceux-là même qui ne se privent jamais de juger leur relève, de leurs habitudes de consommation à leur pratique des réseaux sociaux. En oubliant un peu trop vite leurs propres responsabilités face à la situation climatique, économique, politique. En ce sens, "OK Boomer" est l'équivalent politisé d'un "Cause toujours, tu m'intéresses". Le pendant fédérateur d'un "parle à ma main" (pour les nostalgiques de Fatal Bazooka) asséné par une jeunesse bien décidée à "tuer le père". Et sans grand étonnement, cette accroche d'une génération connectée - à l'adresse de celle qui ne l'est plus depuis bien longtemps - a déclenché les passions sur le web.

Le grand ras-le-bol des Z

"OK Boomer" serait d'ailleurs né sur le web. Comme le rappelle Numerama, une page historique du site spécialisé Know your Meme date cette réplique virale au mois d'avril 2018. Entre quelques posts sur les réseaux sociaux, cette répartie pour teenagers et post-ados s'est affirmée sur le réseau social TikTok, où pullulent les vidéos incisives rappelant l'âge d'or de Vine.

Au fil des tweets, "OK Boomer" s'affirme comme le meilleur moyen de tourner en dérision les préjugés dont la génération actuelle fait l'objet. Vous savez, ces discours de vieux croûtons qui veulent nous faire... Lire la suite sur le site Terrafemina
5 conseils pour être (enfin) prise au sérieux au travail
8 tactiques pour (enfin) dormir avec un homme qui ronfle
Transformer des yeux marrons en yeux bleus ? C'est maintenant possible
Grands-parents : ces 18 étapes qui vous ont filé un coup de vieux
10 mannequins différents qui font du bien à la mode