OL: Aulas a fait saisir les comptes du club en plein mercato

OL: Aulas a fait saisir les comptes du club en plein mercato

"Jean-Michel Aulas a bloqué nos comptes en plein mercato". Santiago Cucci, président exécutif de l'Olympique Lyonnais, révèle mercredi auprès de L'Équipe que Jean-Michel Aulas a fait saisir les comptes du club par le biais d'une procédure en justice. Le recours, mené auprès du tribunal de commerce de Lyon, a abouti au gel de 14,5 millions d'euros et la mise sous garantie de titres financiers du club de John Textor.

"Pendant trois ou quatre jours, on n'a rien pu faire", assure Santiago Cucci, étant donné que le club a dû faire sans liquidités pendant plusieurs jours. Un énorme coup dur en pleine période de mercato, déjà rendue difficile pour l'OL par les restrictions infligées par le gendarme financier du football français (DNCG) en matière d'indemnités de transfert et de masse salariale.

L'OL avait trois mois pour payer les 14,5 millions d'euros à Aulas

La procédure auprès du tribunal de commerce de Lyon a été lancée début août par Jean-Michel Aulas. Le timing n'est pas anodin: lors de l'éviction de l'ancien président, OL Groupe s'était engagé "dans un délai de trois mois" à lui racheter des actions pour un total d'environ 14,5 millions d'euros.

D'après L'Équipe, l'OL a contre-attaqué pour obtenir l'annulation de la décision initiale du tribunal de commerce. Mais celle-ci a été confirmée ce mercredi par la justice. "Sous le discours de façade, il fait passer ses intérêts personnels", déplore Santiago Cucci à propos de Jean-Michel Aulas, alors que le club envisage d'autres actions judiciaires.

Ces révélations tombent en pleine guerre ouverte entre Jean-Michel Aulas et John Textor. Le premier cité, à travers sa société Holnest, a annoncé une plainte en diffamation contre l'homme d'affaires américain et son groupe Eagle Football. En cause: les propos tenus mardi soir par John Textor, qui reproche à Jean-Michel Aulas d'avoir "caché des mauvaises nouvelles" sur la situation financière réelle de l'OL au moment de la vente du club.

Article original publié sur RMC Sport