Olive : ses 3 bienfaits santé

Jessica Agache-Gorse

On connaît tous les vertus de son huile. Mais l'olive est également un aliment qui nous veut du bien...

De la bonne graisse

Certes, l’olive est un fruit « riche » qui contient en moyenne 15 %
de lipides, mais il s’agit essentiellement de bon gras ! En effet, elle regorge d’acides gras oméga 9, en particulier d’acide oléique, à l’effet anti-inflammatoire mais aussi protecteur du système cardio-vascu- laire. L’olive verte en renferme 8,8 g pour 100 g et la noire 10,2 g. Ainsi, l’action hypocholestérolémiante (augmentation du bon cho- lestérol et diminution du mauvais) que l’on attribue à l’huile d’olive serait en partie due aux oméga 9.

Des calories... mais pas tant que ça

Rappelons que l’olive est avant tout gorgée d’eau à 75 % ! Si sa facture calorique est un peu élevée pour un fruit – 140 kcal pour 100 g au minimum –, il ne faut pas la diaboliser, mais plutôt la comparer aux autres chouchous de l’apéro que sont les chips (545 kcal/100 g) et le saucisson (418 kcal/100 g). Seule l’olive noire à la grecque baignée d’huile et ses 332 kcal pour 100 g sont à consommer avec modération.

Des antioxydants, du calcium et du fer

La présence du duo zinc-sélénium ainsi que du bêtacarotène (plus de 260 μg/100 g) aux propriétés antioxydantes fait de l’olive un atout pour prévenir le vieillissement et les maladies. Son autre botte secrète ?
Une teneur marquée en vitamine E anti-âge (plus de 5 mg/100 g). Elle lutte contre les radicaux libres (émis par les UV, la pollution...) qui abîment notre peau. A...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi