Olivier Véran étonné par la remarque inattendue d'une vieille dame

·1 min de lecture

Le gouvernement met les bouchées doubles pour encourager la vaccination. Au matin du mardi 6 avril 2021, le plus grand vaccinodrome de France a été ouvert au stade de France. L’objectif : atteindre les 10.000 injections la première semaine. Pour parvenir à une "immunité collective" contre le coronavirus pour mi-juillet 2021, le stade de France en Seine-Saint-Denis est un nouvel atout puisqu’il peut accueillir un grand nombre de personnes : "On va commencer avec 15 lignes de vaccination, pour atteindre 1 500 chaque jour. On va ensuite essayer de monter à 2 500 ou 3 000", a annoncé à l’AFP Jean-Christophe Combe, le directeur général de la Croix-Rouge. Et si les rendez-vous sont pleins pour le vaccin Pfizer, la défiance est toujours présente pour l’AstraZeneca, et même pour le Moderna, dommage collatéral des rumeurs sur son cousin le vaccin suédo-britannique. "Maintenant, il faut que les gens aient confiance et s'inscrivent, il y a un vrai enjeu dans le département", a-t-il ajouté. Pour promouvoir la vaccination, ce sont trois ministres qui se sont rendus au stade de France le jour de l’ouverture en fin d’après-midi : le Premier ministre Jean Castex était accompagné de Gérald Darmanin, son ministre de l’Intérieur, et d’Olivier Véran, ministre de la Santé. Celui-ci a même fait une amusante rencontre…

Les trois membres du gouvernement sont allés échanger avec le personnel soignant et les membres de la Croix-Rouge. Ils n’ont pas non plus oublié les patients venus se faire vacciner : (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite